Éditions De La Revue Phénicienne : La Premiere Maison d'Édition Francophone Au Proche-Orient
  Si je rappelle aux miens nos aïeux phéniciens,
C’est qu’alors nous n’étions au fronton de l’histoire,
Avant de devenir musulmans ou chrétiens,
Qu’un même peuple uni dans une même gloire ...
Charles Corm
La montagne inspirée, 1934
 

La Maison D'Edition
Vous me direz au crépuscule
YASMINE KHLAT
Catégorie : Roman
Parution : oct. 2010
Format : 15,5 x 21 cm
Pages : 112
ISBN : 9782913875241

$18

Hortense Zemina est une charmante vieille sociologue, élégante et réservée. Elle rédige une thèse sur le suicide et ses répercussions au sein d'une même famille. Il faudra l'arrivée de son assistante, Claire, en ce lieu reculé où elle médite, pour que tout soit transformé. Tout d'un coup, cette thèse abordée de façon presque clinique, semble intimement liée à la vie d'Hortense. Que cache-t-elle à Claire ? Qui est en danger ? Une écriture imagée presque poétique. Des allusions qui attirent le lecteur sans le pousser, ni le forcer, par la seule force de l'évocation. Un jeu acrobatique très réussi. Le récit est bien ficelé, l'histoire reste avec vous longtemps. Tout est dans la suggestion, dans le non-dit, dans le silence. Une économie de mots qui fait écho à une économie d'indices. Les chutes ont quelque chose de dramatique qui nous laisse sur notre faim sans tomber dans un suspens inadéquat. Un style littéraire qui nous rappelle parfois le Nouveau Roman.

« — Vous l'aimez, Claire. Non, j'aime le temps qui nous lie même si c'est un temps d'absence... Je me souviens très bien de cette phrase, ponctuée d'un léger essoufflement. Elle me précédait d'une ou deux marches. Ses longs cheveux châtains et très lisses brillaient dans la pénombre de l'escalier. Et j'eus peur que cette phrase me revienne un jour comme un écho qui me parlerait d'elle. »

Yasmine Khlat est née à Ismaïlia, en Égypte. Elle a entamé au Liban un parcours cinématographique, avant de se consacrer à l'écriture. Vous me direz au crépuscule est son quatrième ouvrage après trois romans publiés au Seuil, Le Diamantaire en 2006, Partition libre pour Isabelle en 2004,et Le Désespoir est un péché, 2001, pour lequel elle obtient le Prix des Cinq Continents de la Francophonie.

© La Revue Phénicienne 2014. All Rights Reserved.